Le cœur et la logique intrinsèque de KILT

La formation KILT : une dynamique de changement de la personne qui passe avant tout par un enchaînement de séquences d’expérimentations perso-professionnelles.

Les apports théoriques sont envisagés comme des éléments complémentaires venant appuyer le socle de l’expérimentation (et non l’inverse).
Il s’agit d’une formation qui vise le changement, l’adaptation et l’éveil permanent de sa propre identité et de celle de la personne (ou de la communauté) accompagnée.

La logique KILT s’appuie sur le postulat que se mettre en questionnement, accepter de se redécouvrir conduit à la curiosité de l’autre, influe sur la posture et l’image transmise à l’autre, incitant ce dernier à enclencher le même processus d’ouverture et de partage.

KILT est donc un processus qui transforme, qui produit une évolution quant au champ des représentations et de la relation à soi et à l’autre : c’est un processus de reconstruction et de réaffirmation du sens. Il prend sa forme et s’affirme dans la dynamique pédagogique déployée, amenant chaque participant à être maître de son propre cheminement.

KILT est une trajectoire de transformation et de changement.

Nous proposons de fixer des repères pour la construction du changement, à travers des « verbes clefs de la transformation » :


Point de départ :

Se questionner

Point de départ :

Identifier et s’identifier
Se positionner
Rencontrer
Découvrir
Adapter, s’adapter, accompagner, promouvoir

Point de départ :

Rester en curiosité

Le cœur et la logique intrinsèque de KILT



En termes de conduite pédagogique, d’une part l’articulation des différents modules, d’autre part chaque outil (nous entendons par outil : un temps construit d’immersion, des mises en situation, des exercices de simulation ou des jeux de rôle) doit procéder et conduire à ce changement, à savoir permettre au professionnel formé de traverser les différents états de la transformation (se questionner ; identifier et s’identifier ; se positionner ; rencontrer ; découvrir ; adapter, s’adapter, accompagner, promouvoir ; rester en curiosité).

Pour simplifier la présentation, l’architecture de formation est retranscrite de manière classique, séquencée et linéaire. il reste néanmoins clair que la dynamique de trans-formation relève davantage d’un enchaînement en « boucle », d’une congruence cumulative de changement et d’évolution des questionnements, représentations et attitudes individuelles et collectives.